#ConcoursUGECAM 20 ans : toutes les œuvres d'Art

Dans le cadre des 20 ans du Groupe UGECAM, un concours autour de la thématique "Votre regard sur vos soins et accompagnements" a été organisé en début d'année avec un premier tour régional.

À l'UGECAM NORD-EST, 11 projets venant de sept de nos établissements sanitaires et médico-sociaux qui ont été soumis à l'appréciation du jury. Projets collectifs ou projets individuels, chanson, danse, peinture, photographie, texte... le concours a boosté la créativité de nos patients et usagers. Nous vous proposons de découvrir ci-dessous, les 11 œuvres qui ont concouru dont les trois œuvres gagnantes qui vont défendre nos couleurs au national en juin. 

Le podium

1er prix : Chorégraphie de NIDJMA BOUMALA de la MAS-FAM de Longeville

Sur sa chorégraphie, Nidjma Boumala, résidente à la MAS-FAM de Longeville-lès-Saint-Avold est accompagnée par l'animatrice, la kinésithérapeute et l'ergothérapeute. "En dehors des soins et des aides à la vie quotidienne dont on a besoin voici une autre vision en quelques lignes de mon Reg' Art sur l'accompagnement et les soins qu'on me porte. Comme renfermé dans un cocon, le handicap nous empêche de nous mouvoir, de voir, de parler et même de penser quelque fois (Sentiment de colère et de frustration). Nous avons envie et besoin de nous exprimer, de nous projeter vers l'avenir, de vivre, de rêver, d'exister, d'être appréciés, valorisés... Sur ma présentation je souhaite mettre en avant que grâce à l'accompagnement qu'on me porte je peux malgré mon handicap, m'exprimer, pousser les barrières que le monde actuel nous impose. Accepter mon image à travers le regard de l'autre, être accompagné et être soutenu au-delà du quotidien. Renforcer mon image de soi et tout cela avec beaucoup de soutien et d'affection. L'accompagnement m'apporte une autonomie dans ma vie et dans mes choix. La situation de handicap ne doit pas être un frein pour accomplir des petites et des grandes choses."

2e prix : le poème de Warren du CMPR de Flavigny

"Mon oeuvre consiste en un poème que j’ai écrit et une chanson que j’interprète et qui se mélangent pour raconter mon histoire : je suis un enfant victime de brûlures qui se relève grâce aux soignants avec l’envie de vivre . Au début de ma prise en charge, je n’avais plus beaucoup de souffle et de voix. Je n’osais pas me montrer ni parler de mon histoire. Maintenant je peux le faire, j’ai beaucoup travaillé au centre de rééducation pour enfants. Mon orthophoniste m’a aidé à retrouver mon souffle et ma voix, à oser écrire et chanter. Cette oeuvre fait donc partie de mon parcours et de mes soins en orthophonie. Je veux juste partager un regard positif sur mes soins, sur la différence et sur mon histoire."

3e prix : la sculpture collective du site enfants de Warnécourt

"A travers cette œuvre, les enfants ont voulu représenter leurs vécus, leurs ressentis dans les différents types d’accompagnements ; éducatif, soins, thérapeutique et scolaire. Le thème des super-héros a été choisi par les enfants, pour symboliser la force et le courage dont ils font preuve au quotidien. Quelles que soient leurs pathologies, les enfants sont animés par une soif de vivre, malgré les contraintes inhérentes à leurs handicaps. Les enfants ont fait don de leurs appareillages réformés pour la création de « notre super-héros » « Certains abandonnent mais pas nous »"

Les autres œuvres

L'affiche des stagiaires de l'Emploi accompagné des Ardennes

"Nous sommes bénéficiaires du dispositif Emploi Accompagné des Ardennes. Nous avons fait le choix d’illustrer nos accompagnements respectifs en nous appuyant sur des représentations emblématiques de notre département et plus particulièrement de sa préfecture.

On ne peut pas évoquer Charleville-Mézières sans faire référence à Arthur RIMBAUD, poète cher aux cœurs des ardennais, mais sans oublier également le Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes que nous accueillons tous les 2 ans. Nous les avons mis en scène afin de vous présenter nos regards croisés sur l’Emploi Accompagné 08 : nos regards d’hier, d’aujourd’hui et de demain. La citation d’Arthur Rimbaud « La vie fleurit par le travail » a été source d’inspiration pour nous tous et nous espérons que cette œuvre, au travers de nos regards, nous permettra de faire passer un message optimiste d’avenir et d’espoir vers et dans l’emploi.

Nous avons réalisé cette affiche en mettant en synergie nos compétences individuelles : arts graphiques, dessins, informatique, poésie ... Cette création a été source de satisfaction pour chacun de nous dans la réalisation de ce projet collectif."

L'œuvre collective du SAMSAH-SAVS La Passerelle de Charleville-Mézières

L’œuvre réalisée par les usagers des services d’accompagnement à domicile tient compte du contexte sanitaire actuel qui incite et encourage la distance physique. Elle est également représentative du fonctionnement du service qui assure des accompagnements individualisés à domicile. C’est pourquoi le choix s’est porté sur la présentation d’une œuvre qui se caractérise par la mise en commun des 16 réalisations individuelles de chacun des participants sous la forme d’un patchwork.

Ainsi, chacun des participants a reçu le même support, une toile de dimensions 25x25. L’équipe éducative a accompagné les usagers à comprendre et à s’approprier le thème. Puis chacun a pu  identifier la discipline artistique choisie (dessins, peinture, collage, photos…) pour exprimer à  sa mesure, dans le respect de sa personnalité…sa vision de ses soins et accompagnements.

L’atelier menuiserie des établissements de Réadaptation a été associé et avec l’aide du formateur menuiserie, un cadre en bois permettant l’assemblage des toiles a été réalisé. Les toiles ont été assemblées sur le gabarit en bois, le patchwork a été photographié par l’ensemble de l’équipe éducative pour que chaque professionnel puisse transmettre la photographie du produit fini à l’ensemble des participants. Un recueil de photos des moments de créations accompagne ce projet, de même que des vidéos des participants qui l’ont souhaité pour présenter leur parcours, leur regard, au travers de leur réalisation.

Le dessin de Gabriel de Flavigny

 

"Ce dessin représente ma détresse et l’aide dont j’ai besoin pour progresser et avancer. J’ai 16 ans et demi. J’ai eu un terrible accident d’une chute de 5 étages. Ça fait presqu’un an que je suis hospitalisé. Je regrette cette erreur. Mais ça m’aura fait une leçon de vie."

Dessin de David, du centre de réadaptation de Lay-Saint-Christophe

Canson A3 /Crayon de papier/Crayons de couleurs/Rottring

"L’œuvre est fixée sur un parchemin un peu usé et fissuré. Utilisé depuis l’Antiquité comme support à l’écriture, il est utilisé ici comme support à dessin d’un bout de chemin de vie…le mien. Chemin d’une épreuve que représente la maladie, l’accident, chemin du combat pour en guérir partiellement ou totalement, qui sait ? L’œuvre se lit de gauche à droite.

1ère moitié gauche, je suis sur un fauteuil roulant accentué au rottring car sans lui je serai cloué sur un lit sans pouvoir me déplacer. Le masque de la souffrance se lit sur mon visage et mon corps ne m’obeit plus.  Je suis en rééducation au Centre de Lay Saint Christophe, tous les jours, tous les mois depuis presque un an maintenant.

Mais je ne suis pas seul, je suis aidé, accompagné sur ce chemin par des fourmis et des abeilles. Elles sont tout le temps là, en équipe, toujours actives à l’ouvrage de la réparation de mon corps, de mon esprit, de ma motivation à m’en sortir…chaque jour, chaque mois, depuis un an.

A mes yeux, elles représentent les médecins, les soignants, les thérapeutes rééducateurs, les animateurs socio-éducatif, et tout le personnel non soignant mais essentiel … chacun à sa tâche chaque jour de chaque mois depuis un an pour moi…depuis des années pour d’autres avant moi.

L’abeille symbolise la vie. Sans elles pas de pollinisation, pas de développement, pas de récolte. Elles travaillent de concert avec les fourmis. Sans abeille l’espoir d’une nouvelle vie n’existerait pas pour nous patients.

 2ème moitié droite, je porte ce soleil en forme de cœur, rayonnant, les fourmis me tiennent car je ne peux me tenir sur mes deux jambes. Encore aujourd’hui, malgré des séquelles encore bien présentes, je le porte ce soleil. Toutes les équipes du Centre m’ont redonné goût à la vie, et avec tant de soins, d’accompagnement, d’empathie et de bienveillance, je ne me considère plus comme un « handicapé », mais juste comme un homme en fauteuil."

Vidéo collective Tranches de vie de la MAS-FAM de Longeville-les-St-Avold

"Nous avons voulu vous présenter une journée ordinaire à l’Abbaye. En mettant en scène des tranches de vies quotidiennes de l’accompagnement et des soins dans l’établissement. Pour cela, nous avons utilisé comme support la photographie pour créer un film d’animation. Plus de 500 photographies prises, des moments de rire lors de l’enregistrement des dialogues et de la postsynchronisation. Nous nous réunissions les jeudis après-midi afin de faire les prises de vue, le montage et la synchronisation de ces mini clips. 7 séances au total, soit 28 heures de concentration, de partage et d’amusement. Malgré le contexte sanitaire particulier que nous traversons, nous avons pu réaliser cette œuvre dans de bonnes conditions, et ainsi remercier l’équipe pluridisciplinaire qui nous entoure. Le message que nous vous voulons faire passer : « Personnes porteuses de handicap !! quelque soit l’handicap, si vous êtes bien accompagnées la charge sera moins lourde » et notre second message : « Soyons hédoniste, profitons de chaque instant.»"

Poème d'Yves de la MAS-FAM de Longeville-les-St-Avold

"Mon diaporama a pour but de valoriser le soin et l’accompagnement qu’on me porte. Je me sers d’un acrostiche pour développer  ma vision des soins par le biais de quelques images et quelques récits qui retracent mon histoire… J’ai écrit et réalisé mon œuvre en toute autonomie.

Les messages que je souhaite transmettre :

  • « L’attention portée à l’autre est fondamentale ».
  • « Le partage et la cohésion entre tous (personnels et résidents) pour atteindre  un mieux-être ».
  • « Profiter de la vie à chaque instant »"

 

Tableau collectif de l'UEROS de Nancy

 

"L'idée de cette œuvre est de montrer l'évolution des personnes suite au passage à l'UEROS.
Quand nous arrivons nous avons beaucoup de soucis et de tracas, nous ne savons pas ce que nous allons pouvoir faire. Tout au long de notre accompagnement nous évoluons, nous allons mieux et surtout nous arrivons à nous projeter vers le futur. Nous nous sentons plus légers.
Nous avons voulu rendre cette œuvre mobile afin de souligner la dynamique que nous avons avons eue pendant notre stage à l'UEROS."

Tableau collectif de l'IME de Ville-en-Selve

 

"Le regard
Le regard est l'identité que nous travaillons avec les jeunes qui grandissent auprès de nous, avec ou sans leur famille.
Ce regard est à la fois le regard porté sur soi-même et le regard des autres porté sur nous.
Il revêt deux aspects dans notre accompagnement: la détermination et la sérénité.
La détermination serait la capacité à faire des choix, l'affirmation de soi, la volonté de trouver sa place au cœur de la Cité sans attendre qu'elle nous y invite.
La sérénité serait la parfaite conviction d'avoir sa place en tant qu'individu, adulte mais aussi enfant, avec ses droits et ses devoirs, regardant devant, la vie et l'avenir avec confiance et quiétude.

L'environnement
Notre accompagnement ne peut être dissocié de notre environnement: d'une part car l'art est dans la nature, et l'art, tout comme la nature font partie des médiations que nous mobilisons; d'autre part car la relation entre l'Homme et la Nature est utile aux enfants que nous accompagnons pour appréhender le sens donné à la vie, la communication, les émotions, la liberté, l'apaisement et la résilience.

Une oeuvre collective
Il nous paraissait intéressant de façonner cette oeuvre à plusieurs car tout comme dans la vie, chacun doit pouvoir puiser en l'autre de quoi parvenir à son but, s'il ne peut y parvenir seul, même si la démarche n'est pas toujours aisée.
Pour ces raisons, l'équipe qui a participé à cette création souhaitait dessiner à plusieurs un regard qui fait face au monde, puisant sa force dans la Nature."